L'Humanité se composait de 128 personnes   William Tenn - Des hommes et des monstres

La Convention

Fermer Les invités

Fermer Les Inscriptions

Fermer Le programme

Fermer Exobiologie

Fermer Les Expos

Fermer Les Prix

Hors-Convention

Fermer Présentation

Fermer Concours de nouvelles

Exobiologie
Les partenaires
Recherche



Votre profil

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 20 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
Les invités - Catherine Dufour

 

 

off_Catherine Dufour_photo de Patrick Imbert.jpg

© Photo P. Imbert

 

Catherine Dufour

 

Auteur

Science-Fiction et Fantasy

 

  Site officiel  - Bibliographie

 

 

Née en 1966 à Paris, Catherine Dufour est vendeuse de perles noires à Tahiti, informaticienne dans une SSII ou catalogueuse à la bibliothèque de l’Académie Française avant de se consacrer à l’élaboration de bibliothèques numériques. Adepte de tous les voyages, elle arpente les États-Unis, la Russie, l’Argentine et la Tanzanie ainsi que les rave-parties dans les catacombes et les free-parties des squats d'Amsterdam ou de Berlin.


Elle commence à écrire à sept ans, mais attend d'avoir trente ans pour décider qu'elle a appris le métier. Elle brûle tout ce qu'elle a écrit jusque là et publie son premier roman, Blanche-neige et les lance-missiles, premier tome de la série de fantasy Quand les dieux buvaient. Suivront L’ivresse des providers, Merlin l’ange chanteur et L’immortalité moins six minutes. Ces trois ouvrages, fortement influencés par Terry Pratchett et les Monty Pythons, mêlent le non-sense britannique avec les contes de Perrault, le cyberpunk, le roman historique et le Seigneur des anneaux.


Après cette trilogie en quatre volumes, Catherine Dufour écrit Le goût de l'immortalité, un roman de science-fiction qui reçoit le Grand Prix de l’Imaginaire et le prix Rosny Aîné. Il forme un diptyque futuriste avec son dernier roman, "Outrage et rébellion". Elle a aussi publié un recueil de nouvelles, L’accroissement mathématique du plaisir, qui s’amuse avec la limite des genres science-fiction / fantasy / fantastique. Un polar mélancolique, Délires d’Orphée, constitue pour l’instant sa seule incursion hors des limites du genre Science-fiction / Fantasy.


Philippe Curval, photo Jérôme Lavadou Charlotte Bousquet, photo Melany Fazy Stéphane Beauverger, photo Corinne Billon Christian Grenier Manchu, photo St Pierre Alain Grousset Thierry Cardinet, photo Martine Frassier Franck Ferric


Page lue 7103 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Infos Pratiques
Divers
La carte
La carte de la Convention
Les partenaires

O'Merveilles, librairie

Chapitre.com, librairie

Facebook

 

Nombre de Visites

 170897 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

^ Haut ^